Fonctionnalités du logiciel

<tblcaption table_table_appendixa|##HIDDEN##></tblcaption>

Accessible à travers un navigateur web On accède aux collections à travers un navigateur web standard (tel que Netscape ou Internet Explorer), ce qui fournit à la fois une navigation facile et des fonctionnalités de recherche puissantes.
Fonctionnalités du logiciel L'utilisateur peut effectuer des recherches dans le corps du texte des documents, ou choisir parmi plusieurs index construits à partir de différentes portions des documents. Certaines collections proposent par exemple un index des documents complets, un index des sections, un index des titres, et un index des auteurs, qu'on peut tous sélectionner pour rechercher certains mots ou groupes de mots. Les résultats peuvent être ordonnés par leur pertinence ou en utilisant une méta-donnée.
Souplesse de la navigation L'utilisateur peut naviguer dans les listes des auteurs, des titres, des dates, des structures de classification, etc. Des collections différentes pourront proposer des fonctionnalités de navigation différentes et même au sein d'une collection, on trouvera un large spectre d'interfaces de navigation. Les interfaces de recherche et de navigation sont préparées pendant le processus de construction, en se fondant sur les informations de configuration de la collection.
Création automatique de structures d'accès Le logiciel Greenstone crée des collections d'informations très faciles à maintenir. Toutes les structures de recherche et de navigation sont directement construites à partir des documents eux-mêmes. Aucun lien n'est inséré manuellement, mais tous les liens existant dans les originaux sont conservés. Cela signifie que si de nouveaux documents du même format sont disponibles, ils peuvent être automatiquement fusionnés au reste de la collection. En fait, pour la plupart des collections, tout ceci est pris en charge par des processus qui s'exécutent régulièrement, partent à la recherche de nouveaux contenus, et reconstruisent les index~—~le tout sans aucune intervention manuelle.
Utilisation des méta-données disponibles On peut associer à chaque document ou à chaque section de document des méta-données, c'est-à-dire des informations de description telles que l'auteur, le titre, la date, des mots-clefs, etc. Les méta-données forment la matière première des index de navigation. Elles doivent être explicitement fournies, ou bien il doit être possible de les obtenir automatiquement à partir des documents eux-mêmes. La plupart des documents électroniques utilisent le schéma de méta-donnéesDublin Core, mais il est également possible d'utiliser d'autres schémas.
Extension des possibilités du système par greffons («plugins») Pour pouvoir utiliser plusieurs types de documents source, le logiciel est organisé d'une manière telle qu'on peut écrire des «greffons» (plugins) pour de nouveaux formats de documents. Il existe actuellement des greffons pour les formats texte brut, HTML, Word, PDF, PostScript, courrier électronique, certains formats propriétaires, et pour l'exploration récursive de structures de fichiers arborescentes et d'archives compactées contenant de telles structures. Une collection peut proposer des documents de plusieurs formats source. On utilise un schéma semblable de «classificateurs» pour construire des index de navigation à partir des méta-données: les classificateurs créent des index de navigation de divers types en se fondant sur les méta-données.
Conçu pour gérer des collections de plusieurs méga-octets Les collections peuvent contenir plusieurs millions de documents, ce qui fait du système Greenstone un logiciel adapté aux collections de taille allant jusqu'à plusieurs giga-octets.
Les documents peuvent être écrits dans n'importe quelle langue Le logiciel utilise Unicode partout, ce qui permet de traiter tous les langages d'une manière consistante. À l'heure actuelle, on a construit des collections contenant du français, de l'espagnol, du maori, du chinois, de l'arabe, et de l'anglais. C'est une conversion à la volée qui traduit le format Unicode utilisé en interne en un alphabet reconnu par le navigateur web de l'utilisateur.
L'interface utilisateur est disponible dans de nombreuses langues L'interface peut être affichée en de nombreuses langues. Elle est actuellement disponible en allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, français, hollandais, maori, et portugais. On peut facilement ajouter de nouvelles langues à cette liste de traductions.
Les collections peuvent contenir du texte, des images, du son, et de la vidéo Les collections Greenstone peuvent comprendre du texte, des images, des contenus audio et vidéo. La plupart des contenus non textuels sont reliés aux documents textuels ou accompagnés de descriptions textuelles (telles que les légendes des figures) pour pouvoir être accessibles depuis une recherche dans le corps du texte ou la navigation. Cependant, l'architecture du logiciel rend possible l'implémentation de greffons (plugins) et de classificateurs pour des données non textuelles.
Utilisation de techniques de compression avancées Greenstone utilise des techniques de compression pour réduire la taille des index et du texte. La réduction de taille des index par voie de compression a de plus l'avantage d'accélérer la vitesse de rapatriement du texte.
Fourniture d'une fonction d'administration Une fonction d'«administration» permet à des utilisateurs spécifiés d'en autoriser de nouveaux à construire des collections, à protéger des documents de telle sorte que seuls des utilisateurs enregistrés puissent y accéder en tapant un mot de passe, à examiner la composition de toutes les collections, etc. Les journaux d'activité utilisateur peuvent enregistrer toutes les requêtes effectuées vers chaque collection Greenstone.
Les nouvelles collections apparaissent dynamiquement On peut mettre des collections à jour et en proposer de nouvelles à tout moment, sans devoir arrêter le système: le processus en charge de l'interface utilisateur remarquera (grâce à un système de sondages réguliers) que de nouvelles collections sont apparues et les ajoutera à la liste proposée à l'utilisateur.
Les collections peuvent être publiées sur l'Internet ou sur un cédérom On peut utiliser le logiciel pour servir des collections sur le web. Mais les collections Greenstone peuvent être diffusées, sous une forme exactement semblable, sur cédérom. L'interface utilisateur utilisera un navigateur web standard (Netscape est inclus sur chaque disque), et l'interaction se déroulera de la même manière que sur le web, à ceci près que les temps de réponse seront plus faciles à prédire, et plus reproductibles car moins soumis aux aléas du réseau. Les cédéroms fonctionnent sous toutes les versions du système d'exploitation Windows.
Les collections peuvent être distribuées sur plusieurs ordinateurs Une structure de processus souple permet de faire servir différentes collections par des ordinateurs différents, bien que tout soit présenté à l'utilisateur de manière unifiée, sur la même page web, comme faisant partie de la même bibliothèque numérique.
Fonctionne sous Windows comme sous Unix Greenstone fonctionne à la fois sous Windows (versions 3.1/3.11, 95/98/Me, NT/2000) et sous Unix (Linux et SunOS). On peut utiliser n'importe lequel de ces systèmes comme serveur web. On ne peut pas construire des collections sur des systèmes Windows de bas de gamme, mais on peut y transférer des collections pré-construites ailleurs.
Ce que Greenstone apporte La bibliothèque numérique Greenstone est un logiciel libre, disponible depuis le site web de la bibliothèque numérique de Nouvelle-Zélande ( nzdl.org ) sous les termes de la licence publique générale de GNU. le logiciel comprend tout ce qui est décrit ci-dessus: service web, création de cédéroms, construction de collection, possibilités multilingues, greffons (plugins) et classificateurs permettant d'accepter un grand nombre de formats de documents source. Il comprend une fonctionnalité d'installation automatique pour faciliter cette opération sur les systèmes Windows comme Unix. Dans l'esprit du logiciel libre, les utilisateurs sont encouragés à nous communiquer tout rapport de bogue, correction, modification ou amélioration.